Lavrov rencontre Kerry à Berlin pour examiner la crise en en Syrie

27 Feb

Lavrov rencontre Kerry à Berlin pour examiner la crise en en Syrie

26 Fév 2013

Berlin, Le ministre russe des affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a rencontré aujourd’hui dans la capitale allemande, Berlin, son homologue américain, John Kerry, pour examiner la crise en Syrie et les relations entre les deux pays.

Le site électronique de la chaîne “Russia Today” a indiqué que cette rencontre est la 1ère après que Kerry ait occupé le poste de Secrétaire du Département d’Etat américain.

De même, Lavrov, a appelé l’opposition syrienne à dialoguer avec le gouvernement.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de sa rencontre aujourd’hui avec Kerry, Lavrov a dit : “Nous espérons que l’opposition syrienne exprime son appui au dialogue”.

Lavrov a souligné que le gouvernement syrien avait annoncé lors de la dernière visite du ministre des affaires étrangères, Walid al-Mouallem, à Moscou, sa disposition à engager un dialogue le plus rapidement possible.

Lavrov a affirmé que la Russie et les Etats-Unis oeuvrent pour assurer le climat adéquat en vue d’engager un dialogue entre l’opposition et le gouvernement syrien.

Il a indiqué que les problèmes ne se résolvent que via les Syriens eux-mêmes, mais il faut se mettre à la table du dialogue pour entamer l’examen du règlement.

Lavrov: Les extrémistes encerclent toute initiative aboutissant au dialogue

Dans le même contexte, Lavrov a affirmé que les extrémistes dominent les rangs de l’opposition syrienne et encerclent toute initiative aboutissant au dialogue. Cité par le site /Russia Today/ M. Lavrov a indiqué dans une conférence de presse tenue à Moscou avec son homologue hollandais, que les extrémistes parient sur la solution militaire en Syrie, exprimant son inquiétude croissante devant la poursuite de la situation actuelle. M. Lavrov a indiqué que des représentants de la communauté internationale sont d’accord sur la nécessité d’influer sur le gouvernement et l’opposition et qu’ils sont convaincus qu’il ne convient pas de soumettre des demandes irréalistes comme conditions préalables pour amorcer le dialogue. M. Lavrov a indiqué qu’il va discuter aujourd’hui ce problème avec son homologue américain Jone Carry à Berlin.

Lukashevich exprime le regret de la Russie du refus des représentants de “l’opposition syrienne” de régler la crise en Syrie

Le ministère russe des affaires étrangères a exprimé son regret devant le refus de certains représentants de “l’opposition syrienne” de la possibilité de régler la crise en Syrie.

Le porte-parole du ministère russe des affaires étrangères, Alexander Lukashevich, a souligné sur Twitter, qu’il est incompréhensible le refus de nombre de personnalités opposantes de la possibilité d’arrêter l’effusion du sang en Syrie.

Il a souligné que les entretiens entre le ministre russe des affaires étrangères Serguei Lavrov et son homologue syrien Walid al-Mouallem, ont porté sur le règlement politique en Syrie via le dialogue entre le gouvernement et l’opposition.

En outre, Lukashevich a indiqué sur le site du ministère russe des AE que son pays regrette le rejet par l’opposition syrienne de mener des contacts avec le gouvernement sans conditions préalables.

Lukashevich a fait savoir que son pays continuera ses efforts pour aider les Syriens à réaliser leurs objectifs représentés par le rétablissement de la sécurité en Syrie et la garantie de la souveraineté et de l’unité du pays.

Bulletin français

( Fonte: http://www.sana.sy )

Advertisements
%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: