Forage israélien sur le Golan: Damas dénonce une violation flagrante de la résolution 497

2 Mar

Forage israélien sur le Golan: Damas dénonce une violation flagrante de la résolution 497

Damas a condamné jeudi la décision israélienne d’autoriser des forages pétroliers sur le plateau du Golan occupé, déplorant une «violation flagrante» des résolutions du Conseil de sécurité et appelant l’ONU à intervenir.

Le ministère syrien des Affaires étrangères a formellement protesté auprès des Nations unies pour dénoncer «une violation flagrante et illégale de la résolution 497 du Conseil de sécurité» qui appelle l’entité sioniste à mettre fin à son occupation du Golan, a rapporté l’agence de presse officielle Sana.

Damas souligne que la décision d’autoriser les forages «vise à ancrer l’occupation et l’annexation» de ce territoire, en «profitant» du conflit en cours en Syrie pour «perpétuer l’occupation de territoires syriens et piller leurs richesses».

La presse israélienne a rapporté il y a une semaine qu’«Israël» avait autorisé des forages de pétrole sur le plateau du Golan syrien occupé.

Une licence d’exploitation a été attribuée à l’entreprise israélo-américaine Genie, présidée par Effi Eitam, un ancien ministre d’extrême-droite installé sur le Golan, selon le quotidien Yediot Aharonot.

Le journal économique Globes rapporte pour sa part que le magnat ultraconservateur des médias Rupert Murdoch fait partie des actionnaires et que l’ancien vice-président américain républicain Dick Cheney est un conseiller du projet.

«Attribuer une licence d’exploitation pour le forage (de pétrole) sur le Golan pourrait provoquer un tollé international en raison du fait que la communauté internationale considère le Golan comme un territoire syrien occupé», estime le quotidien Globes.

L’entité sioniste occupe depuis 1967 quelque 1.200 km2 du plateau du Golan.

Source: Agences, édité par: moqawama.org

%d blogger cliccano Mi Piace per questo: