Syrie: Des instructeurs américains, français et britanniques entraînnent les rebelles en Jordanie

2 Mar

Syrie: Des instructeurs américains, français et britanniques entraînnent les rebelles en Jordanie

Les Occidentaux ont démenti à maintres reprises avoir entraîné ou armé les rebelles syriens. Jour après jour, leurs allégations et leurs mensonges apparaissent au grand jour.

«Des instructeurs américains entraînent des rebelles de l’Armée syrienne libre (ASL) passés en Jordanie», rapporte vendredi 1 mars le quotidien Le Figaro citant une source militaire française au Moyen-Orient. «Des Forces spéciales britanniques et une poignée de Français aident également les rebelles syriens», souligne la source.
«Ils structurent, encadrent et donnent des conseils aux insurgés syriens depuis la fin de l’année dernière», poursuit-elle. Cette formation se déroule au «King Abdallah special operation training center» (Kasotec) situé au nord d’Amman, la capitale jordanienne.

Selon le journal, les Forces spéciales américaines déployées en Jordanie font également «des pénétrations en territoire syrien pour surveiller les armes chimiques du régime».

Le Figaro avait rapporté que des unités Delta des Forces spéciales américaines étaient déployées à Harissa au nord de Beyrouth. Officiellement pour la formation de leurs homologues libanaises. Mais en fait, ces unités Delta font également de la pénétration en territoire syrien.

Jeudi à Rome, John Kerry, le nouveau secrétaire d’Etat américain, a annoncé des aides non léthales à la rébellion syrienne (gilets par balles, véhicules blindés et de l’entraînement). Toutefois, les Forces spéciales, dans le plus grand secret certes, n’ont pas attendu les annonces officielles pour passer à l’action. De même, il s’avère que les aides fournies dépassent les limites des armes non létales.

L’Armée arabe syrienne a récemment découvert des dépôts d’armes au Nord de la ville de Homs, comportant des missiles antichars de fabrication américaine de type M 47 Dragon ainsi que des munitions européennes.

Source : Le Figaro, édité par : moqawama.org

%d blogger cliccano Mi Piace per questo: