Un professeur israélien: La capacité du dôme d’acier est limitée

2 Mar

Un professeur israélien: La capacité du dôme d’acier est limitée

Une nouvelle défaite du dôme d’acier: un professeur israélien a avertit que la capacité du dôme d’acier est limitée.

«Il est prématuré de louer les avantages du système de défense anti-missiles le dôme d’acier, parce que non seulement il n’a aucunement renforcé la force de dissuasion israélienne, mais a aussi ouvert largement les portes à la course d’armement dans la région surtout de la part des ennemis d’Israël qui guettent l’occasion pour attaquer l’Etat hébreu», a déclaré le professeur sioniste Avi Cooper dans une nouvelle étude publiée par l’institut d’études «Begin-Sadate».

Selon lui, ce dôme d’acier «réduit l’adoption par l’armée israélienne de mesures punitives sous prétexte que la force de dissuasion est disponible».

Cette même étude a rapporté que plusieurs experts israéliens ont émis des doutes quant à l’efficacité du dôme d’acier, «incapable d’intercepter un millier de roquettes surtout qu’il doit intercepter les roquettes lancées simultanément de plusieurs directions. Ce système de défense anti-aérien n’a pas pu défendre du point de vue technologique les installations situées à la frontière avec Gaza», expliquent ces experts, soulignant que certains types de roquettes sont techniquement capables d’échapper à ce type de détecteurs.

Alors que ce dôme d’acier est pour les autorités israéliennes «la planche du salut qui sauvera la population sioniste de toute attaque future de la résistance», le professeur Cooper estime que ce système «ne procure pas à Israël la force de dissuasion nécessaire», parce que «quoique capable d’intercepter un nombre de roquettes du Hezbollah et de la résistance à Gaza, le dôme d’acier est incapable de leur faire du mal».

«Ce système peut seulement déprimer l’adversaire mais il ne le dissuade pas», souligne-t-il.

«De même, le déploiement du dôme d’acier dans plusieurs régions israéliennes constitue un message clair à nos ennemis qu’Israël a peur d’eux, et ceci les pousse à frapper au cœur de l’Etat hébreu, alors que le système de défense est certainement incapable de protéger toutes les villes israéliennes », notent des experts israéliens sur ce sujet.

Et d’ajouter: «Les villages israéliens au Sud restent donc des otages dans les mains des organisations palestiniennes dans la bande de Gaza… Bien que le dôme d’acier ait intercepté 90% des roquettes palestiniennes dans la dernière guerre, les Israéliens sont restés dans les abris et la vie quotidienne de plus d’un million d’Israéliens a été perturbée. Sachez aussi que les débris des roquettes constituent un danger pour la population. Donc, que ce soit au nord ou au sud, les habitants israéliens dans ces régions frontalières resteront des otages dans les mains du Hezbollah et des factions palestiniennes».

Selon la même étude précitée, «toute offensive israélienne contre la Bande de Gaza ou le Hezbollah sera considérée comme illégitime aux yeux de la communauté internationale en présence du dôme d’acier parce qu’on suppose qu’il n’y aura pas de victimes dans nos rangs»!

Et de conclure que «la superficie d’Israël est très petite et rien ne justifie le déploiement d’un tel système».

Source: Al-Manar

%d blogger cliccano Mi Piace per questo: