Syrie: Poutine discute avec Hollande

5 Mar

Syrie: Poutine discute avec Hollande

Le président russe Vladimir Poutine et son homologue français François Hollande ont parlé de la coopération des deux pays en vue de régulariser la situation en Syrie, dans un entretien téléphonique aujourd’hui, ont annoncé le Kremlin et l’Elysée. “A la suite de la récente visite du président français en Russie, les deux parties ont continué d’échanger leurs points de vue sur la poursuite de la coopération pour régulariser la situation en Syrie”, a précisé le Kremlin dans un bref communiqué, sans autres détails.

L’Elysée a confirmé cet entretien téléphonique, évoquant “un échange approfondi” sur la Syrie entre les deux chefs d’Etat “dans le prolongement de leurs échanges à Moscou le 28 février”.

François Hollande “a exprimé la préoccupation de la France concernant la montée des violences et l’aggravation des risques liés à la crise syrienne”, précise la présidence française dans un communiqué. “Il a souligné la nécessité que la communauté internationale s’implique de manière décisive pour accélérer la transition politique en Syrie. Il s’est déclaré prêt à travailler en ce sens avec la Russie et les autres partenaires de la France”, conclut le communiqué de trois paragraphes.

En visite jeudi dernier à Moscou, François Hollande s’était entretenu de la crise syrienne avec son homologue russe Vladimir Poutine. A l’issue de ces entretiens, le président français avait déclaré que les deux pays avaient “le même objectif” consistant à mettre fin au conflit en Syrie, mais divergeaient sur le moyen d’y parvenir. Mais “il y a la question de la manière d’y parvenir à travers le dialogue politique”, avait-il poursuivi, rappelant que Paris considérait que cela ne pouvait “pas passer par le président syrien Bachar al-Assad”.

La France réclame le départ d’Assad, comme d’autres pays occidentaux, alors que la Russie estime que seuls les Syriens doivent décider du sort de leur pays. La Russie a jusqu’ici bloqué, avec la Chine, tous les projets de résolution du Conseil de sécurité de l’ONU condamnant unilatéralement le régime du président Assad, sans condamner les groupes armés terroristes qui s†èment la terreur dans le pays.

Source: lefigaro.fr

%d blogger cliccano Mi Piace per questo: